Test
Download document

GUITRY, Sacha

Deux couverts

ÉMILE ( rentrant.)

C’est Madame Blandin, monsieur.

PELLETIER

Comment, c’est… ce n’est pas monsieur Jacques ?

ÉMILE

Oh ! Non, c’est Madame Blandin, monsieur, je suis bien sûr !

PELLETIER

Mais je… qu’elle entre ! ( Le valet de chambre remonte,) Oh ! Pourquoi venir de force !

( Le valet de chambre a ouvert la porte et s’est effacé devant Madame Blandin qui est entrée.)

PELLETIER

Bonjour !

(Il ne retire pas les mains de ses poches,)

MADAME BLANDIN

Bonjour !

PELLETIER

Comment allez-vous ?

MADAME BLANDIN

Bien… Tu m’en veux ?

PELLETIER

Je vous avais demandé de ne pas venir aujourd’hui !

MADAME BLANDIN

En refusant de me dire pourquoi ?

PELLETIER

C’est inexact ! Pas « en refusant », non, non, en vous priant de ne pas me demander pourquoi.

MADAME BLANDIN

Je ne vous l’ai pas demandé.

PELLETIER

Non, c’est vrai, hier vous ne me l’avez pas demandé… seulement, aujourd’hui vous venez pour me surveiller…

MADAME BLANDIN

Oh !…


PELLETIER

Pour me surprendre peut-être…

MADAME BLANDIN

Oh !…

PELLETIER

Dame ! Et vous me surprenez, je vous le jure !

MADAME BLANDIN

Vous vous trompez, mon ami… je passais devant chez vous…

PELLETIER

Par hasard ?

MADAME BLANDIN

Oui, par hasard… et je venais tout simplement vous rappeler que vous êtes invité à dîner jeudi chez les Fournier.

PELLETIER

Oh ! Oh ! Oh !…

MADAME BLANDIN

Quoi ?

PELLETIER

Voyons, voyons, voyons… nous sommes vendredi aujourd’hui… il y a donc samedi, dimanche, lundi, mardi et mercredi d’ici-là… cinq jours ! ! ! Et c’est tout ce que vous vous avez trouvé pour justifier votre visite !

MADAME BLANDIN

Je n’ai pas à justifier mes visites…

PELLETIER

Non… et c’est la première fois que cela vous arrive…

MADAME BLANDIN

Que voulez-vous, depuis une heure je traîne dans Paris sans savoir où aller

PELLETIER

Fallait pas sortir !…

MADAME BLANDIN

J’étais dehors !

PELLETIER

Fallait rentrer !

MADAME BLANDIN

C’est facile à dire !

PELLETIER

Ce n’est pas tellement difficile à faire !