Test
Download document

RESTIF DE LA BRETONNE, Nicolas



Le paysan perverti

…..
Ou croirais-tu que court ce négociant père de famille ? A sa manufacture, chez ses débiteurs ? Non, c’est chez une petite grisette qu’il entretient. Cet homme en robe, chargé de sacs et de paperasses, à l’audience ? Non, il va dans la galerie du Palais conter fleurette à une fille de modes! Cet abbé? il vole au foyer de la comédie ou de l’Opéra faire sa cour aux actrices, et juger une pièce nouvelle! Cette jeune personne, si modeste, qui trotte à petits pas de souris? …. Elle court à un rendez-vous, etc. Ainsi, tu vois qu’ici les occupations d’un certain monde ne valent pas mieux que l’indolence de nos provinciaux.

Il est aisé d’imaginer que l’indifférence qu’ont ici tous les hommes les uns pour les autres n’est pas un aliment pour la probité: des êtres qui tous se sont parfaitement indifférents et inconnus, qui par conséquent ne rougissent jamais de leurs turpitudes en se voyant, doivent chercher à se tromper; et c’est ce qui arrive: Paris est le centre de la filouterie, de l’escroquerie, du vol, de tous les vices, de tous les crimes qui y ont rapport.

…..