Test
Download document

SERFATY, Thierry



Le sang des sirènes

…..
Je suis prêt.

"Pas tout à fait, mon ami, dit-Elle, car il existe une petite condition à ton retour. Tu étais mort, te voilà vivant à nouveau, et tu vas remonter le temps pour enquêter. Mais une enquête, ce n'est qu'une observation plus fine, associée à une réflexion méthodique, pour reprendre tes termes. Et tu n'y retournes que pour cela ; il n'est pas question de changer quoi que ce soit aux événements. Tout revivre comme au premier passage, tout décortiquer, sans rien modifier, tel est le mot d'ordre.

…..

Repars, ouvre les yeux sur ton univers de complots et de trahisons, de faux ennemis et d'amitiés masquées. Et reviens, ici, à la même date. Parce que l'histoire est l'histoire, et Jan Helleberg doit mourir dans les mêmes circonstances. Il a simplement le droit de mourir clairvoyant. Et enfin apaisé.

…..


Le Gène de la révolte

…..
- Madame, vous ne voulez pas vous asseoir un instant ?

La femme voulut répondre, mais les mots furent incompréhensibles. Elle se mit à grelotter. Lamoureux poussa le chariot qui les séparait et pris son bras. Elle se laissa glisser contre un parapet et se recroquevilla sur le sol. Les gens s'écartèrent.

- Froid... Horriblement froid...

Elle gémissait. Le journaliste se défit de sa veste et l'en couvrit. Le visage de la femme sembla se tendre à l'extrême et cristalliser. Sa peau devint translucide et laissa apparaitre un réseau de minuscules vaisseaux. Lorsqu'elle voulut ramener ses genoux sous elle, un effroyable crissement se fit entendre. La caissière poussa un cri, les clients s'écartèrent. Effrayé lui aussi, Hervé voulut lui prendre les mains. La peau fissura puis cassa comme une pellicule de verre. Les veines s’étaient brisées, mais le sang, figé, ne coulait pas.

…..