Test
Download document

TOPIN, Tito

55 de fièvre

…..

Huit heures du matin. Casablanca réveillée par les arroseuses municipales. Casablanca bordée par des piscines hollywoodiennes, traversée par de puissantes artères qu'empruntent de longues américaines aux intérieurs roses, ombragée par des skyscrapers dressés comme des mirages ondulants dans la fournaise. Casablanca bourdonnant de ses petits métiers que la fête nationale d'aujourd'hui ne dissuade pas de travailler. Rémouleurs. Vieux habits. Vieux journaux. Petits cireurs. Raccommodeurs de porcelaine. Casablanca avec des enseignes de néon torturées par la calligraphie arabe, écrasée par la lumière barbare qui explose contre les murs chaulés, apeurée par l'écho brutal des crosses reposant sur l'asphalte mouillé. À la fois Manhattan prometteuse et jungle exubérante, la ville suait de trouille dans le cliquetis sinistre des chenilles de tanks et des automitrailleuses qui remontaient l'avenue…

…..