Test
Download document

POTERAT, Louis


J’attendrai

J'attendrai
Le jour et la nuit
J'attendrai toujours
Ton retour

J'attendrai
Car l'oiseau qui s'enfuit
Vient chercher l'oubli
Dans son nid

Le temps passe et court
En battant tristement
Dans mon coeur si lourd
Et pourtant, j'attendrai ton retour

J'attendrai
…..

Le vent m'apporte
Des bruits lointains
Guettant ma porte
J'écoute en vain
Hélas plus rien
Plus rien ne vient

J'attendrai
.....


La valse des regrets

L'orgue de la nuit
Au clair de lune gémit
La brise fait
De son archet
Chanter la valse des regrets
Ma belle enfant
Du bois dormant
Quittez vos rêves troublants
Vous éveillant
Pour un instant
Venez à moi qui vous attends
Le fils du roi n'est qu'un manant

Ce n'est que moi
Pauvre passant
Chantant l'émoi
D'une prière vaine...
L'ombre s'alanguit
Des formes glissent sans bruit
Et du passé
Couples lassés
Les souvenirs s'en vont danser
Les doigts frileux
Du saule bleu
Dressés au ciel
Comme un appel

Au sort cruel
Rythment au vent ma peine...
Ah loin du château
Loin de l'austère repos
Venez, venez
Vous qui dormez
Voici pour vous l'instant d'aimer
Ce château-là
C'est mon cœur las
Ce doux concert
Passant dans l'air
Ce n'est que l'air
De tendres souvenances...
la,la,la,la,la,la
Vous c'est l'espoir
Dans le ciel noir
C'est le soleil
D'un jour vermeil
C'est le réveil
D'une ancienne romance...
L'orgue de la nuit
Au clair de lune gémit
Gémit toujours
Dans mon cœur lourd
Qui n'attend plus que votre amour...


Sur les quais du vieux Paris

Quand doucement tu te penches
En murmurant: "C'est dimanche,
Si nous allions en banlieue faire un tour
Sous le ciel bleu des beaux jours? "
Mille projets nous attirent,
Mais, dans un même sourire,
Nous refaisons le trajet simple et doux
De nos premiers rendez-vous...

Sur les quais du vieux Paris,
Le long de la Seine
Le bonheur sourit,
Sur les quais du vieux Paris,
L'amour se promène
En cherchant un nid.