Test
Download document

RODA-GIL, Etienne


Ce n'est rien

Ce n'est rien

Tu le sais bien

Le temps passe

Ce n'est rien


Tu sais bien

Elles s'en vont comme les bateaux

Et soudain

Ça revient

Pour un bateau qui s'en va

Et revient

II y a mille coquilles de noix

Sur ton chemin

Qui coulent et c'est très bien

Et c'est comme une tourterelle

Et qui s'éloigne à tire d'aile

En emportant le duvet

Qui était ton lit

Un beau matin.

Et ce n'est qu'une fleur nouvelle

Et qui s'en va vers la grêle

Comme un petit radeau frêle

Sur l'Océan.

Ce n'est rien

Tu le sais bien

Le temps passe

Ce n'est rien

Tu sais bien

Elles s'en vont comme les bateaux

Et soudain

Ça prévient

Comme un bateau qui revient

Et soudain

Il y a mille sirènes de joie

Sur ton chemin

Qui résonnent et c'est très bien

Et ce n'est qu'une tourterelle

Qui revient à tire d'aile

En rapportant le duvet

Qui était ton lit

Un beau matin.

Et ce n'est qu'une fleur nouvelle

Et qui s'en va vers la grêle

Comme un petit radeau frêle

Sur l'Océan.

Ça prévient.

Comme un bateau qui revient

Et soudain

Il y a mille sirènes de joie

Sur ton chemin

Qui résonnent et c'est très bien

Et ce n'est qu'une tourterelle

Qui reviendra à tire d'aile

En rapportant le duvet

Qui était son nid

Un beau matin

Et ce n'est qu'une fleur nouvelle

Et qui s'en va vers la grêle

Comme un petit radeau frêle

Sur l'Océan.


Le Lac Majeur

Il neige sur le lac Majeur
Les oiseaux-lyre sont en pleurs
Et le pauvre vin italien
S'est habillé de paille pour rien
Des enfants crient de bonheur
Et ils répandent la terreur
En glissades et bombardements
C'est de leur âge et de leur temps
J'ai tout oublié du bonheur
Il neige sur le lac Majeur
J'ai tout oublié du bonheur
Il neige sur le lac Majeur


Voilà de nouveaux gladiateurs
Et on dit que le cirque meurt
Et le pauvre sang italien
Coule beaucoup et pour rien
Il neige sur le lac Majeur
Les oiseaux-lyre sont en pleurs
J'entends comme un moteur
C'est le bateau de cinq heures
J'ai tout oublié du bonheur
Il neige sur le lac Majeur
J'ai tout oublié du bonheur
Il neige sur le lac Majeur


Si on chantait

La grande ville
Mange la ville
La grandie vie
Mange la vie

Marie si belle
Marie vaisselle
Marie chandelle
Plume d'hirondelle
Fleur sans colline
Pleur en cuisine
Marie sans fard
Fleur de brouillard

Si on chantait
Si on chantait
Si on chantait
Si on chantait

Marie divine, si on chantait

Si on chantait
…..

Ce qui me peine
N'est pas que je t'aime
Le temps se lasse
Le cour efface
Parmi les femmes
Pourquoi le taire
Celles qui te ressemblent
Je les préfère

Marie divine
Sans mousseline
Dans ta cuisine
Je t'imagine.

Si on chantait

…..