Test
Download document

MAURRAS, Charles

La Découverte

Par les grand’routes en lacets

Qui serpentent sous nos étoiles,

Le vent de mer qui frémissait

Tendit mon cœur comme une toile.

 

Comme il mettait en mouvement

Depuis la cendre des ancêtres

Jusqu’au brasier du firmament

Toutes les sources de mon être,

 

La vie entière m’apparut,

Sa dureté, son amertume

Et, quelque lieu qu’on ait couru,

Cette douceur qui la parfume.