Test
Download document

BRUCKNER, Pascal



Lune de fiel

…..
Je voyais autour de moi les individus s'abimer dans la médiocrité, vieillir en se résignant, abandonner un à un les élans de leur jeunesse pour les marais du fonctionnariat conjugal. Je voyais des hommes audacieux, des femmes libres que la vie à deux avait démobilisés, affadis, dont la cohabitation avait émoussé l'acuité. Je haïssais le mimétisme des concubins, leur docilité à adopter les défauts du conjoint, leur complicité gluante et jusqu'à leur trahison qui les unit encore.

…..


Le devoir de mémoire, une soupe morale servie à tous

…..
Pouvoir se dire victime, c'est bénéficier d'une ligne de crédit illimité auprès de vos contemporains et être exonéré de tout devoir.

D'où la compétition victimaire. Chaque fois, qu'un groupe veut accéder à la lumière publique, il ne peut le faire que par l'entremise de la victimisation. Alors seulement il obtiendra une sorte de réparation morale, financière ou juridique. Et cette compétition victimaire se double d'une transmission héréditaire : les fils de victimes sont des victimes, les fils de bourreaux sont des bourreaux...

…..


L'Europe est-elle coupable ?

…..
Le monde entier nous hait et nous le méritons bien, telle est la conviction d'une majorité d'Européens et, a fortiori, de Français. Nous avons été élevés dans la haine de nous-mêmes, dans la certitude qu'au sein de notre culture, un mal exigeait pénitence. Depuis 1945, notre continent est habité par les tourments du repentir. Ressassant ces abominations passées, les guerres incessantes, les persécutions religieuses, l'arbitraire royal, l'esclavage, l'impérialisme, le colonialisme, l'Europe – et plus généralement l'Occident – ne voit dans sa longue histoire qu'une continuité de tueries et d'oppressions. À ce sentiment de culpabilité, toute une élite, intellectuelle et politique, donne ses lettres de noblesse, appointées à l'entretien du remords, comme d'autres se font les gardiens du feu. Nous appartenons donc à une civilisation maudite, promise à la disparition, à la fois infirme et infâme. Je voudrais faire la généalogie de ce sentiment de mauvaise conscience, puis, dans un second article, qui suivra, chercher les remèdes à ce mal qui nous ronge.

…..