Test
Download document

DUPIN, Jacques


Mes pas derrière mon cœur


Même si vous n’êtes plus

que des mots dans mes poèmes

– des pronoms personnels

qui pour moi ont des corps

des gestes des paroles –

c’était pour toi pour vous pour nous

ces phrases où j’ai laissé

mes pas derrière mon cœur.


Et si l’eau est venue tout recouvrir

ou de la terre la terre

et des ciels d’autres ciels

je n’oublie pas

– vous qui n’êtes plus que des mots

dans mes poèmes –

que sous l’eau la terre le ciel

je suis relié à vous

qui me reliez à moi.


Alors je continue

de vous parler

de t’embrasser

de nous croire mortels

et d’écrire quelquefois des poèmes

où mon corps mes gestes mes paroles

sont ces cendres encore chaudes

sous mes phrases où vos pas

c’est mon cœur.