Test
Download document

MAETERLINCK, Maurice


Serre d'ennui


O cet ennui bleu dans le coeur !

Avec la vision meilleure,

Dans le clair de lune qui pleure,

Et mes rêves bleus de langeur !


Cet ennui bleu comme la serre,

Où l'on voit closes à travers

Les vitrages profonds et verts,

Couvertes de lune et de verre;


Les grandes végétations

Dont l'oubli nocturne s'allonge,

Immobilement comme un songe,

Sur les roses des passions;


Où de l'eau très lente s'élève,

En mêlant la lune et le ciel

En un sanglot glauque éternel,

Monotonement comme un rêve.